Décalage horaire

On compte quatre fuseaux horaires au Mexique. 
Heureusement, la majeure partie du pays est calée sur un seul fuseau (UTC - 6). Dans celui-ci, compter 7h de décalage avec la France (quand il est 12h à Mexico, il est 19h à Paris), parfois 8h durant quelques jours (en mars-avril et en octobre), lors du changement d’heure, car le Mexique ne passe pas à l’heure d’été ou d’hiver tout à fait en même temps que l’Europe.
Le deuxième fuseau horaire se situe à l’est, dans le Quintana Roo (avec Cancún, Tulum, Isla Mujeres, etc.) : là, on est à UTC - 6 tout au long de l'année. Le troisième fuseau concerne le nord-ouest du Mexique (États de Sonora, Sinaloa, Chihuahua, une bonne partie du Nayarit et la Basse-Californie du Sud) : on est à UTC - 7 en hiver et UTC - 6 en été. 
Enfin, le quatrième fuseau concerne la Basse-Californie du Nord : UTC - 8 en hiver ; UTC - 7 en été.

Électricité

110 volts et prises à fiches plates. Apportez (ou achetez sur place) un adaptateur.

Poste

Le réseau postal fonctionne de façon très aléatoire. Compter 2 à 3 semaines pour qu’une carte postale arrive en France. Pour un envoi plus rapide (moins de 8 jours) et relativement sûr, utilisez la formule « registrado » (enregistré), qui permet de suivre sa course sur Internet. 
En général, il y a une poste par ville et les horaires sont à peu près similaires partout (du lundi au vendredi et parfois le samedi matin, sauf jours fériés, de 8h à 16h ou 18h). Heureusement, car c’est l’un des rares endroits où l’on trouve des timbres, hormis la réception de certains grands hôtels...

- Prix d’un timbre pour l’Europe : 13,50 $Me (0,75 €).

Téléphone et télécommunications

Téléphone

Les numéros de téléphone comptent 7 chiffres, sauf à Mexico, Monterrey et Guadalajara, où ils sont à huit chiffres. Pour téléphoner d'une ville à l'autre, il faut composer un indicatif que l'on vous indique pour chaque ville (en intro à côté de son nom). Ce sont des communications larga distancia.

Communications internationales

De la France vers le Mexique : 00 + 52 + indicatif de la ville + numéro du correspondant.
Du Mexique vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant (sans le 0 initial). Pour téléphoner en PCV (por cobrar), composer le 09.

Les communications internationales sont assez chères. Autour de 10 $Me la minute depuis le Mexique (beaucoup plus cher si vous téléphonez depuis votre hôtel).

- Il existe de petites boutiques (casetas telefónicas) d'où l'on peut téléphoner (appel local ou international). Cela revient en général moins cher que de téléphoner d'une cabine téléphonique (ces dernières, comme partout, se faisant de toute façon assez rares). 
Pour l’étranger, mieux vaut opter pour une carte avec un code à gratter que l’on achète dans les kiosques à journaux ou, de plus en plus, sur Internet. Par exemple, la Saluda d’Ekofon permet de téléphoner vers la France depuis un fixe pour 0,33 $Me/mn. Mais il y en a bien d’autres... 
Elles fournissent plus ou moins de minutes de communication vers un fixe ou un mobile, à vous de comparer selon votre destination. On peut aussi appeler via Internet dans certaines boutiques, c’est encore moins cher.

Communications intérieures

Autant vous le dire, c'est assez compliqué. Mêmes les Mexicains s'y perdent.

- De téléphone fixe à fixe : composer le 01 + indicatif de la ville (clave) + numéro du correspondant. On signale l'indicatif de la ville dans le bandeau-titre de chaque ville. Exemple : l'indicatif de Mexico est 55 ; celui de Puebla est 222.

- De fixe à portable : composer le 045 + indicatif de la ville (clave) + numéro du correspondant (attention, si votre correspondant a un numéro qui dépend de la même zone que vous, composez le 044 à la place du 045).

- De portable à portable : si votre correspondant appartient à la même zone, composez le numéro du correspondant. Si votre correspondant appartient à une région différente, composez l'indicatif de la ville (clave) + le numéro du correspondant.

Bon à savoir : de plus en plus d'adresses disposent d'un numéro gratuit qui commence par 01-800..., valable à l'intérieur du pays.

Téléphones portables

À savoir : il est difficile de reconnaître un numéro de portable au Mexique. Faites-vous préciser s’il s’agit d’un numéro fixe (fijo) ou portable (celular) : la marcation est différente (et le coût aussi !).

On peut utiliser son propre téléphone portable au Mexique avec l’option « Europe » ou « Monde ».

À savoir : un téléphone tri-bande ou quadri bande est nécessaire pour les USA et le Canada. C’est également le cas au Mexique. Pour être sûr que votre appareil est compatible avec votre destination, se renseigner auprès de votre opérateur.

Activer l’option « international » : pour les abonnés récents, elle est en général activée par défaut. En revanche, si vous avez souscrit à un contrat depuis plus de 3 ans, pensez à contacter votre opérateur pour souscrire à l’option (gratuite). Attention toutefois à le faire au moins 48h avant le départ.

Le « roaming » : c’est un système d’accords internationaux entre opérateurs. Concrètement, cela signifie que lorsque vous arrivez dans un pays, au bout de quelques minutes, le nouveau réseau s’affiche automatiquement sur l’écran de votre téléphone.

- Vous recevez rapidement un SMS de votre opérateur qui propose un pack voyageurs plus ou moins avantageux, incluant un forfait limité de consommations téléphoniques et de connexion Internet.

- De plus en plus de fournisseurs de téléphonie mobile offrent des journées incluses dans votre forfait, avec appels téléphoniques, SMS, voire MMS et même connexion internet en 3G limitée pour communiquer de l’étranger vers la France. Les destinations incluses dans votre forfait évoluant sans cesse, ne manquez pas de consulter le site de votre fournisseur.

Tarifs : ils sont propres à chaque opérateur et varient en fonction des pays (le globe est découpé en plusieurs zones tarifaires). À l’international, vous êtes facturé aussi bien pour les appels sortants que les appels entrants.

Internet mobile : utiliser le wifi à l’étranger et non les réseaux 3G ou 4G. Sinon on peut faire exploser les compteurs, avec au retour de voyage des factures de plusieurs centaines d’euros !
Le plus sage consiste à désactiver la connexion « données à l’étranger » (dans « Réseau cellulaire »).
Il faut également penser à supprimer la mise à jour automatique de votre messagerie qui consomme elle aussi des octets sans avertir (option « Push mail »). Opter pour le mode manuel.

Bons plans pour utiliser son téléphone à l’étranger

Acheter une carte SIM/puce sur place : si vous restez assez longtemps au Mexique, cela peut être une option avantageuse. Il suffit d’acheter une carte SIM/puce locale (pour moins de 100 $Me) chez l’un des opérateurs (TelcelMovistar...), représentés dans les boutiques de téléphonie mobile des principales villes du pays et souvent à l’aéroport et de l’insérer dans son téléphone - préalablement débloqué.
On vous attribue alors un numéro de téléphone local et un petit crédit de communication (20 à 1 000 Ksh).
Avant de signer le contrat et de payer, essayez donc, si possible, la carte SIM/puce du vendeur dans votre téléphone - préalablement débloqué - afin de vérifier si celui-ci est compatible. 
Ensuite, les cartes permettant de recharger votre crédit de communication s’achètent facilement partout.

Se brancher sur les réseaux wifi est le meilleur moyen de se connecter au Web gratuitement ou à moindre coût. De plus en plus d’hôtels, restos et bars disposent d’un réseau, payant ou non.

- Une fois connecté grâce au wifi, à vous les joies de la téléphonie par Internet ! 
Le logiciel Skype, le plus répandu, vous permet d’appeler vos correspondants gratuitement s’ils sont eux aussi connectés, ou à coût très réduit si vous voulez les joindre sur leur téléphone. 
Autre application qui connaît un succès grandissant, Viber permet d’appeler et d’envoyer des SMS, des photos et des vidéos aux quatre coins de la planète, sans frais. 
Même principe, mais sans la possibilité de passer un coup de fil, Whatsapp Messenger est une messagerie pour smartphone qui permet de recevoir ou envoyer des messages photos, notes vocales et vidéos. La première année d’utilisation est gratuite, ensuite ça coûte 0,99 US$/an.

Internet

On trouve encore pas mal de cybercafés et centres Internet sont assez nombreux. La plupart restent ouverts tard le soir. Compter entre 10 $Me/h pour les moins chers et 20 $Me dans les endroits touristiques. 
Sinon, la plupart des lieux d’hébergement (hostels, hôtels, maisons d’hôtes, etc.) et de nombreux cafés ou restos sont désormais équipés du wifi, presque toujours gratuit pour les clients. Aucun problème pour vous connecter, donc, si vous voyagez avec un smartphone, une tablette ou votre laptop !

Date de dernière mise à jour : jeudi, 15 Décembre 2016

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !